sophrologie en velay
harmonie, sérénité, équilibre
esprit, conscience
science, étude, recherche
sophrologie au puy en velay

Sophrologie-en-velay

  Vivre Sophrologiquement bien son quotidien...  

Les 4 principes qui guident le praticien dans la Sophrologie :

1) Le principe du schéma corporel comme réalité vécue

Toute pratique en sophrologie amène la personne à prendre conscience de son corps grâce à divers mouvements réalisés en position debout ou assis. Il s'agit de prendre conscience que le corps est vivant, réactif et capable de livrer des sensations, des perceptions, des émotions. Par la dynamique et les techniques utilisées, le sujet passe peu à peu du "j'ai un corps" à "je suis un corps". Le corps est ressenti et vécu dans sa réalité objective : c'est à dire tel qu'il est réellement et non pas dans la représentation subjective que le sujet peut en faire (sensation d'être trop gros ou trop mince, mal à l'aise dans son corps) et souvent décalé par rapport à la réalité. Ainsi, le schéma corporel va s'enrichir au fil des séances de sensations de plus en plus fines. L'attention sera portée sur les stimulations, le tonus musculaire, la respiration, le volume, les formes des différentes parties du corps. Les pauses d'intégration effectuées lors des séances viendront enrichir le schéma corporel.

Au niveau physiologique : la Sophrologie va contribuer à un meilleur positionnement du corps dans l'espace par une acuité plus fine, des sensations proprioceptives, extéroceptives et par là, contribuer à une meilleure coordination motrice et un meilleur équilibre. Au niveau psycho-affectif : plus la personne s'approche de sa réalité corporelle, plus sa représentation d'elle-même est ajustée. Ce qui contribue à une meilleure estime de soi, dans le sens d'une acceptation de soi "ici et maintenant".

2) le principe d'action positive

La sophrologie cherche à renforcer ce qui est positif chez la personne en mettant entre parenthèses les aspects négatifs. Toute action positive sur une partie de la conscience se répercute positivement sur la totalité de l'être. En renforçant le positif, le sujet utilise davantage son potentiel par des techniques qui vont toujours chercher à activer, dynamiser les ressources, les valeurs de la personne. L'acuité devient de plus en plus fine, permettant d'être plus réactif face aux tensions physiques qui n'étaient pas perçues auparavant. Le dialogue qui se fait après la séance permet de mettre des mots sur les maux et de pouvoir se réconcilier avec son histoire personnelle.

3) Le principe de la réalité objective

Il s'agit de voir les choses telles qu'elles sont dans la réalité et non telles que l'on voudrait les voir en vue de nous adapter et prendre les décisions ajustées aux événements, aux situations que nous vivons avec une approche phénoménologique (utilisé en Sophrologie) c'est à dire une approche qui consiste à "se voir" et "à voir" comme si c'était la première fois. Ce qui apprend à ouvrir et élargir son champ de conscience dans la vie quotidienne.

4) L'adaptabilité

Toutes les techniques et protocoles qui composent la Méthode Caycédienne doivent être adaptés à la réalité des clients.